Une histoire de l'informatique en Suisse

  Presse informatique    Années 1974 et 1975

Une maîtrise fédérale d'informatique

01 Informatique No. 322 (17 février 1975)

Un pas en avant dans la Formation

Un nouvel examen de maîtrise pour les analystes en informatique vient d'être présenté au cours d'une conférence de presse à Berne, le 17 février.

Patronné par l'Union Centrale des Associations Patronales Suisses, cet examen vient à point pour combler le retard de la Suisse en matière de formation en informatique.

Approuvé par le Département Fédéral de l'Economie Publique, le règlement des examens précise les connaissances et expériences requises. Pour passer cet examen, les candidats doivent avoir exercé leur profession en tant que programmeur et (ou) analyste pendant au moins 3 ans pour l'examen préliminaire et 5 ans pour l'examen principal qui donne droit au diplôme. Cette disposition s'applique à tous ceux qui possèdent un certificat de maturité ou d'un diplôme d'école de commerce. D'autres candidats peuvent néanmoins s'inscrire, s'ils peuvent justifier d'une activité professionnelle de 6 ans au moins dont 3 dans la programmation et l'analyse.

Si la préparation n'est liée à aucune prescription particulière, des cours de préparation seront néanmoins offerts aux intéressés. En Suisse Alémanique, des institutions telles que la SSEC, Société Suisse des Employés de Commerce, proposent déjà des cours à partir du printemps à Bâle, Zurich et peut-être à Berne.

En Suisse Romande, les choses sont moins avancées. Néanmoins des contacts ont été pris avec des organismes spécialisés. L'ADOSI (Association d'Organisation Scientifique du Travail) à Genève et la COREDE (Communauté Romande pour l'Economie d'Entreprise) entre autres seraient à même de dispenser ce type de formation.

En attendant, les candidats Romands ont d'emblée le droit de passer les examens en Suisse Alémanique dans leur langue maternelle.

MS